Jeu du chat avec le ballon de kin-ball

But du jeu du chat kin-ball

Les chats doivent toucher le plus possible de souris avec le ballon de kin-ball en un temps défini.

Catégorie

Sports collectifsKin-ball

Objectifs du jeu du chat kin-ball

  • Apprendre à lancer le ballon de kin-ball
  • Contrôler le ballon de kin-ball
  • Esquiver un ballon géant

Age

A partir de 6 ans.

Pourquoi organiser le jeu du chat kin-ball ?

Le jeu du chat est un jeu traditionnel incontournable de notre enfance. Adapté au kin-ball, cet exercice est une situation ludique d’échauffement. Elle permet aux enfants de manipuler le ballon tout en courant.

Nombre de joueurs

De 12 à 20 joueurs.

Matériel pour le jeu du chat kin-ball

  • Un terrain délimité par des lignes ou des plots
  • Un ballon de kin-ball



Organisation du jeu du chat kin-ball

2 enfants sont désignés pour être les chats. Ils poussent le ballon de kin-ball sur le terrain. Les autres élèves sont les souris. Ils ont 2 minutes pour essayer de toucher le plus de souris possible. Une souris touchée s’assoit sur le côté du terrain et aide à repousser le ballon quand celui-ci sort du terrain.

Quand le temps est écoulé, les élèves comptent le nombre de souris touchées. Puis une nouvelle partie commence avec 2 autres souris. Tous les élèves doivent passer en tant que souris.Jeu du chat kin-ball

Règle du jeu du chat kin-ball

  • Les élèves qui ont touchés le plus de souris en tant que chats gagnent la partie.
  • Une souris est touchée quand le ballon la touche ou quand elle sort du terrain alors que les chats la poursuivent avec le ballon.
  • Une souris touchée se met à une place sur le bord du terrain et repousse le ballon quand celui-ci s’apprête à sortir.

Variante

Si les élèves sont plus grands, un seul chat peut être désigné.

Si vous possédez plusieurs ballons de kin-ball, vous pouvez en utiliser deux et multiplier ainsi les chats.


Jeux similaires



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*